La pluridisciplinarité en santé et sécurité au travail : quel.le.s acteur.rice.s, quelles stratégies ?

RENCONTRES TERRITORIALES DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL DU CNFPT

28 et 29 septembre 2017, Marseille

Devant les transformations du travail, l’émergence de nouveaux risques et l’évolution des rapports au travail, les professionnel.le.s reconnaissent que la prévention des risques professionnels est indispensable mais n’est plus suffisante. Elle doit élargir son champ d’action à une approche globale de la santé, de la sécurité et de la qualité de vie au travail.

Conscientes de cet enjeu, les collectivités cherchent à mailler les expertises et les compétences pour penser le travail autrement. Ainsi l’approche pluridisciplinaire permet de croiser les regards et d’appréhender de manière collective et transversale la santé et la sécurité au travail. En effet la recherche de l’efficience et le décloisonnement des interventions passent par la facilitation des synergies entre les différent.e.s acteur.rice.s et leurs disciplines.

Ces 3èmes rencontres de la santé et de la sécurité au travail ont été l’occasion de définir les prérogatives des parties prenantes à l’action et d’ouvrir des pistes de réflexions sur les stratégies à mettre en œuvre pour mieux travailler ensemble.

Retrouvez tous les documents présentés lors des rencontres territoriales de la SST :

http://www.cnfpt.fr/se-former-autrement/participer-a-nos-evenements/revivre-evenements/rencontres-territoriales-sante-securite-au-travail-28-29-septembre-a-marseille

Dossier Fonds national de prévention (extrait)

Max Masse s’interroge sur le vocabulaire utilisé aujourd’hui pour décrire la nécessaire intervention d’une pluralité d’acteurs de prévention : pluridisciplinarité ? multidisciplinarité ? codisciplinarité ?

Les changements ont fait évoluer les représentations. On passe d’une logique de construction de la santé au travail à celle d’une gouvernance.

La logique de performance décrite dans l’accord sur la santé et sécurité au travail de 2009 a laissé place à une logique de subsidiarité et de système dans le projet d’accord-cadre sur la Qualité de Vie au Travail de 2015.

Si les « pluri-difficultés » sont aujourd’hui palpables dans le domaine de la fonction publique (budgets, effectifs etc…), les conséquences et les recherches de solutions sont également plurielles et inductives : « c’est en faisant le chemin que l’on trouvera des solutions aux problèmes présents sur le chemin » dit-il.

DE LA PALETTE PLURIDISCIPLINAIRE A LA PEINTURE CODISCIPLINAIRE (Table ronde 3, extrait)

La co-disciplinarité, un projet, un moyen et une dynamique

Du point de vue du prescrit, la pluridisciplinarité est la finalité et du point de vue du réel, la co-disciplinarité est le moyen de la faire vivre :

– Dans la démarche de prévention des risques professionnels, la pluridisciplinarité agit de façon externe sur la SST : logiques pluri verticales sur un même objet (on accompagne)

– Pour la construction de la SST, la co disciplinarité intègre la SST dans ses projets et ses actions : logique circulaire et dynamique intégrative (on fait avec)

Dans le premier cas on s’appuie sur des sachant et dans le second on cherche à construire du sens collectivement

Finalement, le fait de regrouper nos savoirs, nos pensées et nos relations, ne passerait-il pas par le fait de « créer un espace dans lequel nous ne pensons pas nécessairement la même chose mais où la même chose nous fait penser » ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.