L’action-recherche : un front pionnier  

Max Masse, 2016.

« Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde ». Brice Parain cité par A. Camus (1944)

 Remerciement à M. Grégory Gouyet, psychologue du travail et des organisations, Cabiner Sens pour ses apports et relectures

Citer ce billet : “L’action-recherche : un front pionnier ». Max Masse. (2013). Publié sur Andralogiques, le 20 octobre 2019. Lien : https://santetravail.hypotheses.org/804

Notre contribution s’est fixée pour ambition en 2013 d’illustrer les processus de découverte à partir de la conceptualisation-conception-réalisation d’un dispositif de professionnalisation d’adultes dans la fonction publique de l’État en France. Il s’agit plus précisément, en premier lieu, d’une forme de retour réflexif qui propose une synthèse de près de dix années pendant lesquelles activités professionnelle et scientifique se sont croisées, inter-fertilisées, confrontées et, parfois, épuisées. C’est autour de la notion de « front pionner » qu’en second lieu, sera étudié ce retour puis illustré le concept de découverte.

À partir de la description sous forme d’itérations de l’étendue et des caractéristiques du territoire de notre front pionnier, nous présenterons le paysage du professionnel-chercheur sur lequel il s’est construit.

Après avoir défini le trésor que contiennent la découverte et la manière dont il a été inventé nous proposerons quelques traceurs de la découverte par front pionnier.

Nous conclurons en ouvrant notre travail de recherche sur un approfondissement de ses aspects épistémologiques et méthodologiques.

Continuer la lecture de L’action-recherche : un front pionnier