Demande de formation, intervention et professionnalisation (V2).

Gerd Altmann. Pixabay 

Dans un processus de professionnalisation, toutes les parties prenantes (acteurs et actants) se professionnalisent (Wittorski, 2007) en quelque sorte dans un système vertueux qui s’alimente entre les intentions des organisations et le développement professionnel des personnes.

La formation professionnelle comprend de nombreuses étapes de l’émergence d’un besoin à sa concrétisation in situ. La demande initiale et son analyse en constituent le stade initial et nous allons constater que toutes les phases en dépendent.

A partir de quelques éléments de contexte en matière de formation des représentants du personnel en matière de santé et de sécurité au travail (SST), nous allons nous arrêter sur les questions de demande, de posture d’intervention et d’analyse de la demande en amont de la réalisation concrète vis-à-vis d’une attente de prestation qui est en générale formulée sous le vocable de « demande de formation ». Nous verrons que la « formule » « attente + demande + réponse » co-construit la commande et dépend de trois éléments en interaction :

– une expression floue d’un besoin mal identifié et issu en général d’une question non réglée, d’un problème, d’une obligation réglementaire, voire d’un conflit ;

– l’élaboration d’une demande : la co-construction d’une réponse à un projet ;

– la formalisation d’une commande : la validation collective d’un projet partagé par les parties prenantes qui sont ainsi montés en compétences et en pouvoir d’agir.

Enfin, les enjeux de prescription entre les parties prenantes seront détaillés et les premières pistes d’une offre dite de « professionnalisation » seront dessinées. Continuer la lecture de Demande de formation, intervention et professionnalisation (V2).